Savoir-faire Réalisations Références L'atelier YOÔ, la plateforme Grooplay, la plateforme
4/09/2019

Suppression des likes sur Instagram, quel impact pour le business de l’influence?

En avril dernier, Instagram a annoncé qu’ils voulaient tester une nouvelle fonction qui masquerait le nombre de likes que les utilisateurs reçoivent sur leurs publications.

Vous rappelez-vous de cet oeuf ? Il détient à lui seul le record du nombre de likes sur Instagram.
Seulement voilà, il risque d’être bientôt jeté aux oubliettes… 💔

Avant de commencer, faisons un petit retour en arrière pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle :

En avril dernier, Instagram a annoncé qu’ils voulaient tester une nouvelle fonction qui masquerait le nombre de likes que les utilisateurs reçoivent sur leurs publications. Lancés au Canada, les tests se sont par la suite étendus à l’Italie, à l’Irlande, au Brésil, au Japon, à l'Australie et à la Nouvelle-Zélande.
Instagram a expliqué que la raison derrière cette décision était le souhait d’avoir des utilisateurs qui « se concentrent sur les photos et les vidéos partagées, et non sur le nombre de likes qu’ils obtiennent ».


COMMENT SERONS-NOUS IMPACTÉS, NOUS, SIMPLES MORTELS ? 

Les likes sont le moyen de facto de mesurer la valeur d’un post. Les utilisateurs ont donc tendance à se concentrer sur la publication des photos qui leur apportent de l’engagement plutôt que sur la publication d’un contenu qu’ils aiment vraiment. Malheureusement, la plupart d’entre nous peuvent être d’accord sur le fait que les likes sont devenus une façon d’évaluer son estime de soi - bien que cela puisse vous booster, il peut arriver parfois que cela produise l’effet inverse. 
Enlever la possibilité de voir le nombre de likes que vous recevez vous enlèvera (espérons-le) une partie de cette pression : vous ne vous sentirez plus gêné ou contraint de supprimer une publication simplement parce qu'elle n'a pas eu le nombre de likes espérés (ce que j‘admets avoir fait plusieurs fois).

Mais que signifie exactement la “quantité nécessaire” de likes ? Êtes-vous jamais vraiment satisfait ? 

Au départ, je me souviens m’être senti super cool quand je dépassais la barre des 50 likes. Aujourd’hui, si mon post ne reçoit pas un minimum de 200 likes, je remets en question toute mon existence sociale (je rigole bien sûr…).

Combien de likes mon ami a-t-il eus ? Qui a aimé le post de qui ? En combien de temps ont-ils eu x nombre de likes ? Des comparaisons inutiles qui mènent toutes à la déception… Je salue ainsi la décision de désactiver le nombre de likes (s’ils le font vraiment). 
Bien que comparer et compter les likes soit parfois très divertissant (nous nous sommes tous réjouis que la photo d’un ex ou d’un « ennemi » ait moins de likes… ou alors je suis juste un tro****ul), cela fait en fin de compte plus de mal que de bien à notre égo.


QUEL IMPACT POUR NOTRE CÔTÉ INFLUENCEUR?

Finalement, pas de réel impact (ou pas comme vous pourriez le penser).
Etant donné qu’Instagram fournit aux utilisateurs des analyses approfondies, les marques ne jugent pas vraiment la valeur de l'influenceur par le nombre de likes qu'il reçoit par post, mais plutôt par la portée de ses publications.
Bien sûr, on peut être tenté de déduire la portée de l’influenceur en fonction du nombre de « j’aime » qu’il reçoit. La seule chose qui pourrait alors changer est l’approche initiale de l’ « influenceur-marque » : au lieu d’attendre d’être approchés par une marque, les influenceurs devront peut-être les contacter d’eux-mêmes et leur partager leurs chiffres comme preuve (ce dont la plupart des marques ont besoin de toute façon).

Cette nouvelle stratégie du “no likes” ne change peut-être pas le côté business des influenceurs, mais elle devrait (je l’espère) les inciter à revoir le type de contenu qu’ils souhaitent proposer à leurs abonnés, n’ayant plus cette pression de créer un contenu “générateur de likes”.
Dire qu’Instagram ne présentera plus que des contenus authentiques et bruts serait mentir, mais les influenceurs ne chercheront plus à impressionner obstinément leurs followers avec des posts à likes qui font le buzz (à l’image du #sixpacks ou des couchers de soleil).
Les influenceurs devraient être plus axés sur du contenu créatif et recherché, qui générera sûrement moins de likes mais qui permettra sur le long terme d’acquérir un meilleur taux d’engagement - l’authenticité conduisant à un engagement toujours plus fort.


QUEL IMPACT POUR LE MARCHÉ N💀IR DES INFLUENCEURS? 

La fraude d’influence : les influenceurs qui ont recours à des bots pour booster leur engagement et pour faire croire qu’ils sont plus populaires qu’ils ne le sont vraiment. 
D’après Cheq, une entreprise de cybersécurité spécialisée dans l’univers des médias digitaux, les fraudes d’influenceurs peuvent leur coûter jusqu’à 1,3 milliard de dollars (cela mériterait un tout autre article).
Bien qu’Instagram ait pénalisé les Instagrammers qui ont recours à ces pratiques illégales et contraires à l'éthique, cela n’a pas empêché les utilisateurs de continuer à utiliser ces services.
Avec cette nouvelle mise en place stratégique, Instagram a efficacement supprimé le besoin des Influenceurs de simuler leur popularité à travers le nombre de likes qu’ils ont en dissimulant ce chiffre -  même si cela pourrait pousser les utilisateurs à employer d’autres moyens.

Bien que le test n’ait été qu’une simple vérification de la fonctionnalité, la décision d’Instagram est admirable - les avantages dépassant largement les inconvénients. 
Cacher le nombre de « j’aime » pourrait également s’avérer quelque peu lucratif pour l’application, car cela pourrait encourager les spécialistes du marketing à investir davantage de fonds dans la pub payée sur Instagram au lieu d’utiliser uniquement des influenceurs comme outils de marketing.

Allez-y, allez vous torturer l’esprit en attendant l’arrivée des likes sur votre photo Instagram fraîchement postée - actualisant névrotiquement la page en espérant par magie voir le nombre de likes augmenter. Eh oui, vous l'avez déjà fait; tout comme moi.

----
Guillaume François @WOÔ
Version originale en anglais: http://www.woo.paris/en/articles/suppression-des-likes-sur-instagram-quel-impact-pour-le-business-de-l-influence