Savoir-faire Réalisations Références L'atelier YOÔ, la plateforme
11/04/2019

PROFESSIONNALISATION DE L’INFLUENCE :

L’AGENCE WOÔ CRÉE UN COMITÉ D’ÉTHIQUE ET MET EN OEUVRE UNE CHARTE DE DÉONTOLOGIE

La professionnalisation de l’influence dans un environnement numérique, parfois mal adaptée à la réglementation actuelle, soulève la question essentielle de l’éthique des campagnes. Nous n’avons pas nécessairement besoin d’hyper réglementation mais il est essentiel de définir des principes.
WOÔ a donc pris la décision de créer un Comité d’éthique et de mettre en oeuvre une Charte de déontologie qui garantissent une totale transparence des actions menées. Une fois par mois, l'agence se réunira avec des influenceurs, des marques de différents secteurs, avocats et média pour discuter des évolutions et mettre en charte un “label” pour garantir la transparence du métier.

Cette question de l’éthique WOÔ l'a prise à bras le corps depuis longtemps et souhaite aujourd'hui accentuer ses efforts. « Nous menons des actions à 2 niveaux: en interne à l’échelle l’entreprise, et en externe au niveau de la profession.» 

WOÔ annonce également son adhésion à l’ARPP (Autorité de Régulation
Professionnelle de la Publicité) qui vient renforcer son engagement à mettre en place les meilleures pratiques dans ses campagnes
d’influence.

Les agences de marketing d’influence doivent s’engager dans une
démarche citoyenne qui sécurise le marché. Pour ce faire, elles doivent s’organiser et instaurer des règles communes, par exemple, imposer aux influenceurs de mentionner dans leurs posts qu’il s’agit de contenus sponsorisés, de ne pas publier des produits similaires de marques concurrentes dans un certain laps de temps, de bien respecter les lois régissant les secteurs réglementés (loi Évin) etc.

« L’adhésion à l’ARPP va permettre de mobiliser les experts du marketing d’influence pour faire émerger un corpus de bonnes pratiques » précise Agathe Nicolle, Directrice Générale et fondatrice de WOÔ. « Depuis plusieurs mois déjà, nous réfléchissons à la mise en place d’un label et d’une association professionnelle qui contribueraient à définir un cadre normatif adapté aux campagnes d’influence » conclut-elle. 

Pédagogie et éthique 
L’éthique a été un des sujets phares du 1er forum de l’Influence et de l’Intelligence Artificielle organisé par WOÔ en février, professionnels de l’influence, chercheurs et étudiants ont pu échanger sur cette problématique. En 2018, WOÔ avait, d’ores et déjà initié, un Ôbservatoire de l’Influence (www.observatoiredelinfluence.fr) pour mesurer l’impact de ses campagnes, véritable gage d’efficacité pour les marques.