Savoir-faire Réalisations Références L'atelier YOÔ Grooplay
9/08/2019

Les fondamentaux à savoir sur le marketing d’influence au Moyen-Orient

Depuis le printemps Arabe, le rôle que jouent les médias, et en particulier les médias sociaux au Moyen-Orient, suscite un intérêt croissant. Malgré certains pays subissant une censure médiatique due au fait que les gouvernements craignent de revivre une rébellion du peuple, l’essor du marketing d’influence y est également bien présent. Marché clef pour les marques, cette région du monde reste cependant souvent incomprise par celles-ci.

Les réseaux sociaux au Moyen-Orient en chiffres

Quelques statistiques sur les réseaux sociaux dans la région MENA  (“Middle East and North Africa” Moyen-Orient et Afrique du Nord) datant de 2018 :

Le marketing d’influence dans la région MENA

La montée de l’influence des médias sociaux n’a pas échappé la région du Moyen-Orient. En 2017, Instagram a révélé que 63 millions de ses utilisateurs venaient de la région MENA, ce qui équivaut à 10% de la communauté globale d’Instagram. Parmi cette région, le pays qui utilise le plus instagram est l’Arabie Saoudite avec 2,1 millions d’utilisateurs.

1- Qui sont ces influenceurs?

Dans les Emirats Arabes Unis, les influenceurs importants sont plutôt arabes et majoritairement des célébrités. Les expatriés sont, quant à eux, des micro-influenceurs. Nous pouvons donc plutôt parler d’une célébrité qui se prolonge sur les réseaux sociaux, que de profils révélés grâce à Instagram ou encore Youtube. 

Dans cette région du monde, les réseaux sociaux comme Instagram ont permis aux femmes et aux hommes de créer un lien avec des millions de personnes à travers le monde. Ils inspirent de nombreux internautes, qui souhaitent suivre des personnes qui leur ressemblent, tout en leur permettant de découvrir un style de vie différent, bien spécifique au Moyen-Orient.

Chaque pays a d’ailleurs sa spécialité ; ainsi, à Bahreïn, les plus importants influenceurs font plutôt partie du monde de la beauté et sont des « artistes maquillages » également communément appelés des “make-up artists”. Dans d’autres régions, ils sont plutôt centrés sur le fast food et la gastronomie en général et notamment sur Youtube. Enfin, en ce qui concerne Dubaï, les influenceurs parlent mode, art et photographie.

2- Quels sont les secteurs les plus prisés dans cette région ?

Les marques de luxe, mode, beauté ainsi que le divertissement sont les secteurs les plus communément promus par les célébrités des Emirats Arabes Unis. Les influenceurs ont pu  régulièrement recevoir des propositions budgétaires sans fond et sans aucune certitude de succès, jusqu’à la mise en place de certaines régulations. Ces influenceurs sont très importants pour les marques de luxe car malgré les habits traditionnels, ces derniers possèdent énormément d’accessoires (maroquinerie, bijoux, parfums, etc.) et sont très pointus sur les dernières tendances de la mode. Les marques sont séduites par la relation qu'entretiennent les influenceurs avec leurs fans.

Les grandes marques de luxe et de beauté se penchent particulièrement sur les femmes – et consommatrices – de cette zone géographique atypique car, comme elles sont voilées, elles utilisent le maquillage comme seul moyen d’exprimer leur féminité. En plus de la culture de l’hygiène transmise par les femmes aux jeunes filles dès leur enfance, cette habitude de maquillage est mise à mal à cause de la problématique de la température : jusqu’à 50 degrés à l’extérieur et des températures très froides à l’intérieur avec la climatisation. Et cela est très intéressant pour les marques !

Des exemples de campagnes réalisées avec des influenceuses du Moyen-Orient : 
En partenariat avec Save the Children, Bulgari a lancé une campagne d’ambition. Ils ont conçu une collection de bijoux sur mesure Save the Children, cédant une partie des ventes pour soutenir leur programme. Des influenceuses venant du Moyen-Orient (@dialamakki et @fozaza) et du reste du monde ont posé avec le bijou pour le poster ensuite sur les réseaux sociaux et essayer de générer le plus d’impressions possible pour aider l’association.
@dialamakk

@fozaza

À l’occasion de la sortie du nouveau fond de teint Flawless Lumiere Radiance-Perfecting Laura Mercier, des influenceuses du Moyen-Orient, dont @dimasheikhly et @thehala, ont posté sur leur Instagram des photos d’elles  portant le fond  de  teint en mentionnant également les produits Laura Mercier utilisés pour leur makeup.

@dimasheikhly
@thehala


3- Qu’en est-il de la rémunération des influenceurs? Y-a-t-il des réglementations?

Certains influenceurs de la région MENA sont les plus chers du monde, avec des transactions allant de 3 000 à 100 000 dollars. Cette région est considérée comme un marché inexploité, les marques n’hésitent donc pas à payer le prix fort pour atteindre leurs clients potentiels. Ainsi en 2017, le budget des marques a nettement augmenté avec 43% des marques confirmant avoir dépensé entre 900 et 9000 euros pour leur campagne d'influence dans les EAU, certaines ayant même atteint des montants de 9000 et 45000 euros pour une collaboration avec un unique influenceur.

Pour limiter les dérives, le gouvernement a donc instauré quelques règles, telles que l’obligation de détenir une licence permettant de participer à des activités promotionnelles rémunérées avec des marques. Les responsables déclarent que les nouvelles règles ne devraient pas empêcher le contenu créatif, mais professionnalisent et réglementent ce secteur en plein essor. Le prix d’acquisition d’une licence peut s’élever à 4000 dollars par an, et les postulants doivent avoir minimum 21 ans et un diplôme. Les sanctions si ces règles n’étaient pas respectées sont des amendes allant jusqu’à  5000 dirhams (1200 euros environ), un avertissement verbal et/ou la fermeture du compte ou du site Web.


Les 12 influenceuses du Moyen-Orient que vous devez absolument découvrir :

À Dubaï - Influenceuses mode

@latifalshamsi : 343K followers
Latifa, influenceuse principalement mode, poste également des contenus food et nous partage ses voyages.
Elle a créé sa propre marque de bijoux de prêt-à-porter, Latifa Al Shamsi.

@therjacobs : 19,7k followers
Rhea est ambassadrice de la marque de maquillage Marc Jacobs. On pourrait croire qu’elle fait partie de la famille de Marc Jacobs, mais c’est une simple coïncidence. Elle est une influenceuse mode, lifestyle, et partage quelques photos de ses voyages ainsi que certaines de ses créations.  Elle poste des contenus très créatifs et est dans le top 100 des Asiatiques les plus influents dans le Masala Mag. 


À Dubaï - Influenceuses beauté

@dinalsharif : 280K followers
Dina est principalement youtubeuse avec plus de 210 000 abonnées, mais également très présente sur d’autres réseaux sociaux comme  Instagram. Sur Youtube, elle poste des tutos make-up comme par exemple celui inspiré de la série Game of Thrones. Elle donne des conseils sur les différentes manières de porter son hijab.  

@thetezzyfiles : 32,2K followers
Tehzeeb est bloggeuse (https://thetezzyfiles.com). Elle nous partage ses tutos make-up et note les différents produits beauté qu’elle utilise. 

Influenceuses food :

@naomi_dsouza : 85,2K followers
Naomi est une blogueuse (https://naomidsouza.com/about/) qui nous partage son amour pour la nourriture et surtout les desserts. Elle essaye différents restaurants et les note pour donner des conseils à ses followers. Elle fait partie des TEDx speakers et est dans les “Hot 100’ most influential Asians and influencers” dans les Émirats Arabes Unis.

@daliaskitchen : 41,8K followers
Dalia, influenceuse food, a grandi à Paris et partage ses moments food avec sa communauté Instagram. Elle est rédactrice culinaire chez Harper’s Bazaar Arabia. 


En Arabie saoudite - Influenceuses mode

@fozaza: 749K followers
Alanoud Badr, créatrice de “Lady Fozaza”, est une styliste de renommée internationale.  Elle a également été nommée une des mieux habillées pour l’Harper’s Bazaar de 2010. Elle a créé sa toute première ligne de bijoux Lady Fozaza appelée la collection “Dream”. Elle a déjà habillé des célébrités comme les Kardashians. 


@taleedah : 17,7K followers
Taleedah est une influenceuse et top-modèle saoudienne qui a participé à la Fashion Week Haute Couture à Paris le lundi 2 juillet 2018. C’est la première top-modèle venant d’Arabie saoudite à avoir fait la Fashion Week de Paris. Elle est également apparue sur la couverture du Harper’s Bazaar Arabia en 2018. Elle souhaite changer la perception des tops-modèles en Arabie saoudite. 

En Arabie saoudite - Influenceuses beauté

@thehala: 2,2M followers
Hala, influenceuse beauté d’Arabie saoudite, travaille avec de nombreuses marques de beauté renommées et partage avec sa communauté toutes les façons d’utiliser ces produits. Elle partage tous ses conseils pour avoir le plus beau eye makeup pour de nombreuses occasions comme le ramadan.

@han.makeup: 24,4K followers
Han est une makeup artist d’Arabie saoudite qui partage ses looks makeup et donne des conseils en donnant les références des produits qu’elle utilise pour que sa communauté puisse recréer ses looks.
 
En Arabie saoudite - Influenceuses food

@eman.mjd : 221K followers
Eman est une influenceuse food qui nous fait découvrir les différents restaurants et adresses où l’on peut manger en Arabie saoudite, mais également dans de nombreux autres pays comme le Liban ou la Malaisie. En regardant son feed, vous aurez l’eau à la bouche !

@ibesh88: 15,2K followers
Ibesh est une influenceuse food qui poste tous les différents plats qu’elle a pu manger durant ses nombreux voyages. 

----
Morgane @WOÔ